TANAGRAS

Une série où le mouvement s’impose plus que le détail réaliste